Encore un OL !

Choix désespéré ou simple envie d’avoir plus d’option ? Les Rams ont décidé d’utiliser le 5ème choix de la draft supplémentaire pour prendre le OL Isaiah Battle de Clemson.

Je ne connais pas très bien le gars mais bon voila, c’est une sélection d’une draft supplémentaire donc rien de sexy. Il semblerait que ce soit un joueur capable d’ouvrir le run (comme tous les récents choix) mais avec des problèmes de caractère, un choix à la Fisher donc.

J’ai peur que ce choix ne soit un choix dans l’urgence. Bref, consolons nous, ça ne coute qu’un 5ème tour.

Retour sur la draft 2012

Comme chaque année, je vais passer en revue la draft d’il y a 3 saisons. Cette année, c’est au tour de la première draft de l’ère Snead-Fisher de passer à la loupe.

Draft

La draft 2012 s’annonçait comme celle de la renaissance pour les Rams, après le trade avec les Redskins pour le choix de RGIII, les Rams se retrouvent en position avec un choix supplémentaire lors du deuxième tour. Au total, les Rams auront 10 choix lors de cette draft via une multitude de trade down.

Rockers, le premier choix de l'ère Fisher.

Rockers, le premier choix de l’ère Fisher.

1.14 Michael Brockers, DT

Si je me souviens, c’était pas mon choix préféré. La draft 2012 était intéressante chez les DT, et les Rams avaient un gros besoin à ce poste. Fletcher Cox avait ma préférence mais les Rams l’ont vu s’échapper vers Philadelphie. Michael Brockers s’est avéré une recrue intéressante, il est devenu en quelques semaines le titulaire indiscutable de la ligne défensive. Bien que statistiquement, ce n’est pas extraordinaire, il effectue un travail énorme en libérant de l’espace pour Quinn. Si la ligne est aussi efficace c’est grâce à ce gros bonhomme qui occupe bien l’intérieur des tranchées. Le staff est plutôt d’accord avec moi, ils ont décidé de prolonger son contrat rookie une année de plus.

Note : A

2.33. Brian Quick, WR

Bien qu’il ai des multiples qualités physiques, on savait que la transition NCAA-NFL serait difficile pour Quick et ce fut le cas. Il a eu du mal à s’adapter à la NFL, sans compter l’instabilité constante au poste de QB et l’attaque porté sur le sol plutôt que par les airs. Cette dernière année, on a vu son émergence avec des gros matchs comme « go to guy » mais malheureusement sa saison n’a pas durée à cause de blessure. A cause de toutes ces raisons, il est difficile de  déterminer si ce fut un bon choix. Il commençait à montrer de belles choses et l’année prochaine sera une saison importante pour lui.

Note : C+

2.40. Janoris Jenkins, CB

Le pari de cette draft, c’était un choix risqué vu tous les antécédents de Janoris et je vous avoue que c’est très difficile de vous dire si ce fut un bon choix ou pas. Il faut avouer qu’il n’a connu aucun problème extra-sportif, ce qui est déjà une bonne chose mais malheureusement ce qu’il a montré sur le terrain n’a pas été à la hauteur des attentes. Jenkins a été trop irrégulier, alternant les bonnes actions ( notamment des interceptions) avec les distractions (double move ou manipulation des QB).  Globalement, le choix est mitigé et au vu du potentiel, on pourrait même dire que c’est une déception.

Note : C+

2.50. Isaiah Pead, RB

Au moment de son choix, j’étais excité de le voir jouer à St.Louis mais malheureusement jusqu’à présent, il n’a jamais eu l’opportunité de le faire. Barré tour à tour par Jackson, Richardson, Stacy, Cunningham,Mason et par une vilaine blessure, Pead aborde sa dernière saison avec 17 portés et 14 réceptions au compteur depuis le début de sa carrière. Et la saison qui vient ne sera pas facile non plus : Gurley et Mason devraient se partager la majorité des snaps. Il n’a jamais eu sa chance et ça ne se fera pas de si tôt.

Note : F

3.65. Trumaine Johnson, CB

Cette année là, il fallait renforcer les lignes arrières et le deuxième choix pour cela était celui de Johnson. Il a débuté sa carrière comme remplaçant mais en montrant de belles choses. La deuxième saison, il prit la place d’un très mauvais Finnegan et il n’a pas déçu. Malheureusement, sa progression a été stoppé au début de sa 3ème saison. Il aura à prouver qu’il mérite sa place de titulaire face à la poussé des jeunes (Gaines, Joyner, McGee et Roberson)

Note : B+

4.96 Chris Givens, WR

Sa carrière, il l’a débuté comme ses courses sur le terrain, avec un grosse accélération. Malheureusement, il n’a pas su maintenir la vitesse au fil des années. Sa saison rookie a été extraordinaire, une menace permanente en profondeur ! Atteignant quasi les 700 yards, ce qui est pas mal pour un WR des Rams. Il n’a pas vraiment évolué lors de sa deuxième saison même si il a du partagé ses snaps avec Austin. Par contre, il a complètement disparu lors de sa 3ème saison avec l’arrivé de Britt mais aussi avec l’émergence de Quick. Encore un qui aura fort à prouver la saison prochaine.

Note : B-

5.150 Rokevious Watkins, OL

C’est surement la plus grosse déception de cette draft, il n’a pas duré à St.Louis. La faute à quoi ? A son manque de professionnalisme! A chaque début de saison, il arrivait hors de forme.

Aujourd’hui, il est devenu catcheur.

Note : F

6.171. Greg Zuerlein, K

Avant même son arrivé chez les Rams, on savait qu’il pourrait faire des grandes choses et sa saison rookie a répondu aux attentes. Malheureusement au fil des années, il est rentré dans le rang mais il reste tout de même un des meilleurs K de la ligue.

Note : A

7.209 Aaron Brown, LB

Who ?

Note : F

7.252 Daryl Richardson, RB

Grosse surprise lors de son année rookie, il avait même réussi à prendre la place d’un vieillissant Steven Jackson. Le compte de fée n’a duré qu’une saison, ensuite ce fut bien plus compliqué (concurrence et niveau de jeu) Après sa deuxième saison, il s’est retrouvé sans job. Aujourd’hui, il « joue » pour les Jets.

Note : D

Conclusion

Globalement ce fut une draft correcte, il ne faut pas oublier que c’était la première draft d’un staff qui venait d’être mis en place :3 titulaires dès la première année. Aujourd’hui, ils sont 5 à avoir un rôle important dans l’effectif. C’est beaucoup mieux que ce qui était réalisé sous l’ère Devaney-Spagnuolo.

Retour sur la draft : les 4 derniers tours

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15
Après la présentation des choix des 3 premiers tours de la dernière draft, il est temps de passer aux 4 derniers tours.

On pensait que les Rams avaient fini de faire le shopping au niveau, ce n’était pas le cas de Fisher, le staff a donc décidé de prendre un nouveau OL en la personne de Andrew Donnal, OT, Iowa. (#64)

B9315688820Z.1_20141230172604_000_GCA9I20AH.1-0

Une autre brique dans le mur

Comme tous les OL selectionnés par les Rams, Donnal possède une physique assez impressionant, il mesure 6’6 (1m98) pour 313 lbs (142kgs).

Vous vous imaginez bien que si il est drafté au 4ème tour c’est qu’il est moins talentueux que les deux OL sélectionnés précédemment, et bien c’est le cas.  Donnal a été tittulaire ces deux dernières années à Iowa. Il y a 3 saisons, il avait souffert une ACL mais plus rien depuis. Il a également alterné au poste de G et de T.

Sur le terrain, que ce soit dans des actions de passe ou de course, Donnal est très doué techniquement, il place bien ses mains et possède un bon footwork. Le gros problème est qu’il manque de force et de vitesse. Il peut se faire déborder lorsque le défenseur est un peu trop physique ou même un trop rapide.

Heureusement ce sont des problèmes qui peuvent se régler avec beaucoup de sessions de fonte.

Après ça, les Rams ont du attendre le 6ème tour pour faire le choix suivant et ils ont décidé de sélectionner Bud Sasser, WR, Missouri (#81)

Malheureusement, je n’ai retrouvé aucune vidéo de ces matchs pour pouvoir vous faire une analyse. Néanmoins, de ce que j’ai lu, il est loin d’être extraordinaire. C’est un joueur qui évolue dans le slot et qui sait utiliser son corp pour attraper le ballon, par contre il a du mal à se démarquer d’une couverture serrée. Il semblerait que dans les airs, ce ne serait pas trop ça non plus. Je doute qu’il puisse se faire une place dans l’effectif.

Tout comme Bud Sasser, je n’ai rien retrouvé sur Cody Wichmann, OG, Fresno state. Tout comme les autres OL que les Rams ont sélectionné cette année, Cody possède un physique impressionant (6’6 pour 315lbs). Du peu de ce que j’ai lu, il est assez physique et sait controler les joueurs puissants, néanmoins il a plusieurs aspects à améliorer.

Oct 11, 2014; Waco, TX, USA; Baylor Bears linebacker Bryce Hager (44) during the game against the TCU Horned Frogs at McLane Stadium. The Bears defeat Horned Frogs 61-58. Mandatory Credit: Jerome Miron-USA TODAY Sports

Bryce Hager, LB, Baylor. Franchement, j’ai eu du mal à trouver des aspects positifs sur la seule vidéo quej’ai trouvé de lui. Il est assez rapide et athlétique mais lors des courses, il anticipe trop et se fait surprendre. En pass rush, c’est pas la joie non plus, il a du mal à se dégager des blocks. Au mieux, il sera un joueur d’équipe spéciale.

Je n’ai pas trouvé de vidéo sur Martin Ifedi, DE, Memphis. C’est un joueur intelligent, assez bon dans le running game mais qui doit améliorer sa condition physique. Techniquement, il doit également s’améliorer en situation de pass rush.

 

Conclusion : Ce n’est certainement pas la draft la plus sexy des Rams depuis l’arrivé de Fisher mais elle est tout de même interessante. Une combinaison d’audace et de sécurité, audace dans le choix d’un running back avec le 10ème choix mais est ce un risque quand on dis que c’est le meilleur running back depuis Adrian Peterson ?  Le reste est plutôt moins risqué, Le staff a enfin décidé de renforcer une ligne défaillante depuis des années.     Je pense que c’est une année importante pour Fisher, il a enfin mis en place son équipe et même si il n’a pas « son » QB, il se doit de faire les PO, d’autant plus quand on voit l’état des 49ers. Vivement septembre !

 

Retour sur la draft : les 3 premiers tours

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

Après les petits bilans quotidiens, il est temps de revoir les prospects sélectionnés avec un peu plus de profondeur.

A la surprise général, les Rams ont fait fort en sélectionnant Todd Gurley (#30) avec le 10 ème choix. C’est un pari risqué mais Gurley est attendu comme le prochain Peterson. Il bénéficiait d’une énorme cote vu ses performances en NCAA. Je ne vais pas vous mentir, c’est un joueur que je suivais en NCAA tellement je le trouvais excitant à voir jouer mais je n’avais jamais osé imaginer le voir jour chez les Rams vu les récentes drafts (Stacy, Mason et Cunningham).

Analyse

nfl_gurley_kh_600x600

AP 2.0 ?

 

Todd Gurley est la combinaison parfaite du running back. Taille, vitesse, puissance, explosion et vision. Bon, j’exagère un peu, niveau vision il peut encore s’améliorer et encore plus niveau protection du QB.
C’est un choix audacieux que celui de Gurley mais un talent comme le sien, ne se trouve  pas tous les ans, ni même tous les 10 ans. Comparé à Adrian Peterson ou Mashawn Lynch, Gurley était dans le top 2 des joueurs ciblés par le staff des Rams et le trouver disponible à la 10 ème place était une occasion à saisir selon Les Snead.
Ce qui frappe le plus quand on regarde ses vidéos, c’est qu’il réagit très vite à ce qui se passe dans les tranchés, il a une accélération fulgurante. J’oserais même dire que je n’ai jamais vu un running back accélérer comme il le fait. Ensuite, ce n’est pas tout ça, il est rapide, il profite de sa vitesse pour mettre des cuts et il n’a aucun soucis à rentrer en contact avec un défenseur, au contraire il le prend avec.
Le gros point d’interrogation est qu’il s’est déchiré un ligament en tout fin de carrière universitaire. Il devrait être opérationnel pour le début de la saison mais est ce qu’il va durer en NFL ?
Pour la petite anecdote, Gurley détient le record de l’université de Georgia en moyenne de yards (6,44) parcouru par tentative en une saison et en nombre de matchs à plus de 100 yards (18)

C’est bien beau d’avoir plein de bons running back mais pour qu’ils puissent courir à travers les défenses il faut des « ouvreurs de route » et avec le choix du second tour les Rams ont sélectionné Rob Havenstein, OT de Wisconsin (79).

Rob-Havenstein

Le meilleur ami de Gurley ?

6’7 (2m00) pour 321 lbs (145 kgs), Rob est ce qu’on appelle un beau bébé. Titulaire durant ces 3 derniers années à la fac du Wisconsin, Rob a été un pilier de la ligne offensive des Badgers, il a fait les beaux jours de Melvin Gordon ! Ce qui marque le plus quand on le voit, c’est son physique. Il a un physique qu’on rencontre en NFL mais sa morphologie est assez « grasse », j’ai lu que depuis quelques mois, il avait perdu beaucoup de poids et ce ne serait pas étonnant qu’il travaille encore cet aspect la avant le début de la saison. Néanmoins, il se déplace très bien  et possède un bon footwork, il est mobile même si pas extrêmement rapide. Techniquement, il est parfait pour ouvrir le run, j’exagère peut être mais de ce que j’ai vu sur les vidéos, il a toujours remporté son duel lorsqu’il s’agissait d’ouvrir le run. Son physique aidant, il est très difficile de le contourner. Au point de vu du caractère, c’est encore meilleur, c’est un vrai leader et comme je vous l’ai dis plus haut, il bosse pour se perfectionner.

 

Après ce choix, on pensait que les Rams allaient varier et c’est à ma grande surprise de constater que Jeff Fisher sélectionna Jamon Brown, OG, Louisville (#68)

Kentucky-@-Louisville-11-29-14-029

Le deuxième meilleur ami de Gurley ?

Encore un gros bébé pour la ligne offensive des Rams (6’4 soit 1m93 pour 323 lbs soit 146 kgs). Il est certes un peu plus petit que Rob mais il est tout aussi volumineux. Titulaire chez les Cardinals de Louisville ces 3 dernières années, il a également été sélectionné deux fois dans l’équipe de sa conférence (une fois première équipe et une fois deuxième équipe).

Avec un tel physique, vous pouvez le deviner, Brown est loin d’être le roi de la mobilité. Sur les rares vidéos qu’on peut trouver sur lui, il a alterné sa carrière entre LT et RT et souvent dans le même match. Tout comme Rob, Brown est difficile à dépasser car physiquement il occupe beaucoup d’espace. Lors de situation de run, il déplace bien son vis à vis pour ouvrir des brèches. Il est difficile à faire bouger. Au niveau des actions de passe, c’est autre chose, son manque de mobilité ne l’aide pas et il se fait parfois prendre au dépourvu. Heureusement à St.Louis, il devrait passer comme G. Je suppose que ça devrait aller à ce poste, et qui plus est si il perd du poids.

Je trouve que c’est une sélection intéressante si Boudreau le travaille correctement, comme il a fais avec Saffold.

On aurait pu croire que Jeff Fisher allait quand même sélectionner un défenseur mais non, il a tenu sa prommesse et szlectionne un QB dans la première partie de la draft, et surprise c’est Sean Mannion d’Oregon State (#14) qu’il choisit.

Le futur ?

Le futur ?

Ce qui marque le plus quand on voit le profil de Mannion est son physique, il mesure 6’6  (1m98) pour 229 lbs (103 kgs). Un physique qui vous rappellera celui de Mike Glennon (Tampa Bay Bucs).

Il a passé 4ans comme titulaire à la fac d’Oregon State, il a évolué dans une attaque pro-style qu’il maitrisait parfaitement. Le staff d’Oregon Staff lui a fait très vite confiance en lui donnant les pleins pouvoirs (Lecture pré snap et audible). D’ailleurs c’est l’un des aspects qui est ressorti lors de ses entretiens pré-draft avec le staff est sa compréhension du jeu.

Concernant ses capacités sur le terrain, c’est un joueur de poche, il possède un bon footwork et est mobile sans pour autant être quelqu’un capable de sortir de sa poche pour gagner des yards au sol. Il possède une grande variété de passe (back shoulder, laser, etc). Il possède une bonne vision et prend des décisions sensés, il prend des risques mais c’est toujours bien calculé. Son problème vient quand il est sous pression, ses lectures et ses décisions se décomposent ! Il doit accélérer sa prise de décision quand il a des défenseurs dessus. Sa dernière année en NCAA a été un peu décevante mais c’est surtout parce qu’il n’avait pas de receveur réellement capable ni même une ligne fringante.

Chose promise, chose du, Fisher avait promis un QB à développer et c’est le cas de Sean Mannion et il semblerait que le QB coach le voulait, espérons qu’il fasse de lui un futur starter.

 

Bilan dernier jour

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

Dernier jour et du coté de St.Louis c’était pas franchement intéressant vu que les Rams n’avaient pas beaucoup de choix en haut de tableau. Néanmoins les Rams ont quand même fais des mouvements intéressants.

Calmement les Rams ont continué à renforcer la ligne offensive, oui oui ! Les Rams ont trouvé un tacle d’Iowa. Ce n’est pas Scherff mais c’est un bon prospect. Il a joué dans toutes les positions de l’université, il est intelligent et possède une bonne technique.
Quelques heures plus tard, les Rams ont encore fait confiance à l’université de Missouri en prenant un receveur, Bud Sasser. Je ne le connais et j’ai aucun avis sur lui. En tout cas physiquement j’aime son profil, on verra ce que ça donne mais il y a peu de chance qu’il soit encore la en septembre.

Ensuite ? encore un OL ^^ De ce que j’ai lu Wichmann est pas mal pour ouvrir le run. C’est pas non plus un trop prospect mais on a besoin de profondeur sur la ligne.
Lors du 7ème tour, les Rams ont envoyé Zac Stacy chez les Jets pour le pick 7, c’était la meilleur chose à faire !  Il n’avait quasi plus de temps de jeu l’année dernière et avec l’arrivée de Gurley, il n’a plus aucune chance de voir le ballon. On récupère au moins un choix de draft et même si ce n’est qu’un 7ème tour, c’est mieux que de le voir couper durant le camp sans aucune compensation. C’était la meilleure chose à faire, et ce pour les deux camps !

Avec les deux bargages picks, les Rams ont sélectionné deux défenseurs, un LB et un DE.

C’est probablement l’une des drafts les plus étranges que les Rams ont fait depuis l’arrivé de Fisher mais elle n’est pas mauvaise pour autant. On récupère le « nouveau » Peterson, selon certains médias et on renforce très fortement la ligne ! Plus que 4mois avant de voir ce que ça donne.

 

Bilan deuxième jour

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

Vous voila rassuré, j’espère. Le staff a (enfin) décider de renforcer la ligne avec deux gars solides. Et la cerise sur le gâteau, on a enfin eu un quarterback de haut de tableau.

C’est une bonne chose, le staff a choisi deux OL très physique, capable d’ouvrir le run mais qui manquent de technique. Rob Havenstein est un RT et c’est la place qu’il devrait occuper à St.Louis. Il est très puissant, ouvre bien le run et est un vrai stud. Le deuxième a joué également comme T mais il devrait passer G chez les Rams.  C’est également un gars qui sait ouvrir le run mais qui doit progresser en pass pro. Enfin les Rams décident de combler ce besoin si important, avec du talent et des joueurs qui en veulent. Le comité de coureur aura des joueurs capables de créer des lignes et c’est une bonne chose vu ce que le staff essaye de mettre en place.

Enfin, les Rams ont pris un QB lors des 3 premiers tours. On attendait ça depuis quelques temps et c’est enfin fait ! Shaun Mannion n’apparait pas comme le choix le plus sexy mais il a du talent. Il est certainement pas meilleur que Foles mais il n’est pas la pour être titulaire non plus. A première vu, j’aime assez son profil. Grand, bon bras et assez bon dans la poche.

Cette journée m’a rassuré dans les intentions que le staff a. Je trouve que c’est une draft cohérente et complémentaire aux dernières drafts jusqu’à présent.

Comme pour Gurley, vous aurez droit à un rapport complet lors des prochains jours.

 

Bilan premier jour

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

Je connais déjà un peu près vos réactions après le choix d’hier, c’est l’occasion de vous présenter la mienne.

Franchement, je suis dégouté. Non pas que je n’aime Gurley, au contraire, je trouve que c’est de loin le meilleur running back de cette draft mais voila depuis que Fisher à St.Louis, lors de chaque draft il a prit un RB. Et comme l’a dis Albert Einstein : »La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »

Oui les gars, on a un coach des années 80 qui pense qu’on peut gagner en ne jouant qu’au sol…Sauf que ce coach si intelligent n’a pas encore constaté l’état de sa ligne offensive… Oui monsieur, comment faire avancer le ballon avec une ligne pareille ? C’est déjà assez miraculeux ce qu’ont réalisé Stacy et Mason les saisons dernières.  Voila, en ce qui concerne le pick, je pense qu’il y avait mieux à faire, Peat ou Parker étaient encore disponibles. Alors pourquoi ce choix, compte tenu de ce que Fisher essaye (à nos dépends) de mettre en place, c’était le BPA et il semblerait que Gurley était le joueur n°1 du board de St.Louis.
Une conséquence de ce choix est la demande de départ de Zac Stacy, qui avait tweeté « birk » après le pick de Gurley et je peux le comprendre.

Parlons de Gurley, je vous ferai son profil complet dans les semaines à venir mais en gros, Gurley est un running back puissant et extrêmement explosif. Il a démarrage foudroyant et une très bonne vision. Un autre trait important est sa capacité à ne pas se laisser tomber après un tacle.

Qu’est ce qu’on peut attendre pour aujourd’hui ? Un OL peut être ? je ne sais pas, c’est une simple suggestion. Un receveur (White ou DGB) ou même un cornerback.

Wait & See

 

Soirée draft

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

A l’occasion de la draft, j’ai décidé de vous proposer un chat pour suivre l’évènement en direct. Voici déjà le lien, j’espère que vous serez nombreux malgré l’heure tardive.

J’espère que vous serez nombreux, il n’y aura qu’une seule règle. Ne pas spoiler les autres :)

Mock draft 2015 3ème tour

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

On passe au 3ème tour. Après avoir bien renforcé l’attaque avec un OL et un WR, il serait peut être tant de se concentrer sur la défense ? ou pas ! La défense des Rams est déjà bien renforcé et même si il existe une petite faiblesse en couverture, EJ Gaines, Lamarcus Joyner et Mark Barron ont rejoint l’équipe l’année dernière et non pas encore montrer tout leur potentiel. Alors que faire ? Voyez donc

3ème tour, 72ème choix : Tre Jackson, FSU, OG

13-g-tre-jackson-florida-state_pg_600Oui oui oui, encore un OL mais vu l’état de la ligne, il faut encore renforcer pour que les Rams puissent faire quelque chose en attaque. Tre Jackson mesure 6’4 pour 330lbs. Il a passé 3 années comme titulaire à la fac de FSU.

C’est un joueur puissant capable de protéger le QB mais également capable d’être utilisé pour ouvrir le run, voir comme bull. Il manque certainement de technique mais selon les scouts, c’est un joueur intelligent et bosseur. Il devra également bosser sur son poids et son physique, son footwork est à revoir mais rien d’alarmant. Il a du potentiel et pourrait être un steal du 2ème jour.

 

 

 

Autres options : Garett Grayson, QB, Colorado State. Il apparait comme le 3ème meilleur QB de cette draft. Les Rams avaient promis un QB lors de la draft, le voici. Il possède un bon bras avec une précision correcte. Il a besoin d’améliorer ses décisions et peut être sa précision sur les balles profondes.

Ifo Ekpre-Olomu, CB, Oregon. Au cas ou le staff voudrait améliorer la défense, voici un cornerback athlétique. Il est agressif et sait jouer sur l’homme sans problème. Si il n’avait pas été blessé enfin de saison dernière, il aurait été probablement choisi lors des deux premiers tours.

 

 

Mock draft 2015 2ème tour

NFL-Draft-logo-gold-03-22-15

Il est temps pour moi de vous présenter ce que serait mon deuxième choix pour les Rams lors de la prochaine draft. Après la sélection d’un OT, il reste donc à trouver un QB, WR, CB.

2ème tour, 41ème choix :  Devin Smith, WR, Ohio State.

OGB 2.0 ?

OGB 2.0 ?

Le choix risqué. Après avoir sélectionné un OL, je tente ma chance en sélectionnant un receveur. Avec la baisse de niveau de Chris Givens, j’ai décidé de renforcer l’escouade de receveurs avec Devin Smith. A première vu, cela peut paraitre un remplacement de joueurs ayant le même style mais pas du tout. Devin Smith possède non seulement une incroyable vitesse mais également des mains en or et une concentration extrême. Bien qu’il ai été très peu utilisé sous cette forme en université, Smith est capable de faire des tracés plus court. Sa vitesse et son changement de direction lui permettent de se débarrasser sans trop de problème de son vis à vis.

J’aurais pu prendre Dorial Green Beckham mais je n’aime pas du tout le personnage. Je le suis depuis sa première année universitaire et il n’a connu que des problèmes en dehors du terrain. De plus, son année en blanc me laisse assez perplexe.

Autres options :

Byron Jones, CB, Connecticut: C’est pas la meilleur draft de CB mais c’est l’une des plus homogène. Jones est un bon prospect avec une marge de progression. C’est un joueur athlétique et physique avec une bonne technique de tacle. Il doit encore faire attention à ne pas se faire surprendre sur certains mouvements.

Cedric Ogbuehi, OT, Texas A&M : Un prospect dont j’ai directement flashé. Il aurait du être mentionné plus haut dans la draft mais une blessure a fait baissé son stock. Ogbuehi est très bon techniquement (block et footwork), il manque peut être un peu de puissance et de force.

Josua Matias, OG, FSU : Sachant que les Rams veulent mettre en place un système offensif basé sur le run, Matias est le prospect idéal pour ouvrir le run. Son problème, c’est la protection de la passe ! Il a énormément de mal face au speed rusher.

 

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 261 autres abonnés